100 km

Le 100 km est une épreuve. Tant sur le plan physique, que moral. Pour vous aider dans la préparation d’une telle distance, Joggeur vous a préparé un plan d’entraînement sur mesure.selection-030

Terminer un 100 km sans se blesser et sans trop marcher reste tout à fait possible pour le commun des mortels sans passer par la case « je m’entraîne tous les jours comme un forcené ». Trois sorties hebdomadaires suffisent à condition d’être très régulier durant les trois mois de préparation spécifique. Les pré-requis sont les suivants : être capable de courir un marathon (42 km) avant de démarrer les trois mois prévus pour tenir la distance sur 100 km.

why2Une prépa’ « marathon » préalable vous permettra de tenir ces 42 km tout en optimisant vos performances. Ensuite, le plan « 100 km » va vous permettre d’aller plus loin en endurance et va surtout habituer votre corps à l’allure – très lente – que vous devrez soutenir durant 100 km. Mémoriser et apprivoiser cette vitesse basse est fondamental.Les sorties à allure 100 km doivent respecter ce mode « tortue », faute de quoi il sera impossible de terminer l’épreuve. Et vive le GPS pour s’assurer en temps réel qu’on n’accélère pas en cours de route. C’est pourquoi il convient de déterminer, même de façon un peu empirique, le chrono et donc l’allure à laquelle vous seriez théoriquement capable de boucler ce challenge. Attention toutefois : un 100 bornes est pire qu’un marathon car encore plus addictif !

100 101

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.


*