Test : Brooks Glycerin 15

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Marque ultra spécialisée « running », Brooks n’en finit pas de produire du matériel performant. Route ou trail, Brooks mise sur la qualité en y ajoutant une savante dose de marketing. On a testé la nouvelle Glycerin 15…

Un peu de technique : Semelle intermédiaire Super DNA pour augmenter l’amorti supplémentaire, nouvelle zone de transition très souple, tige confortable via la technologie 3D Fit Print nouvelle génération, zones de pression IDEAL qui répartissent l’impact pour une foulée sans effort. Conception en Air Mesh quadriextensible pour une aération maximale.

Profil : universel
Pointures : 40-49.5 pour hommes // 35,5-45,5 pour femmes
Coloris : noir, bleu, rouge (+ turquoise femme)
Poids vérifié : 354 g (pointure 46)
Drop : 10mm
Infos plus : www.brooksrunning.com

Prix : 170 euros

Confort – 4,5/5


Voilà à n’en pas douter le gros point fort de la nouvelle Glycerin qui joue sur le même registre désormais que la Gel Nimbus d’Asics ou la 1080 V4 de New Balance. La sensation de confort est instantanée quand on glisse son pied dans un chausson moelleux à souhait. Le pied trouve beaucoup de place pour évoluer où bon lui semble. Presque trop place sur l’avant pour les pieds fins. Mais comme l’avance Brooks, c’est la qualité de la chaussure qui souhaite convenir et s’adapter à « tout le monde ».

Amorti – 4/5
C’est le deuxième gros point fort de la Glycerin. Notez que ça aurait été dommage qu’elle tape après vous avoir accueilli si délicatement. La grosse semelle fait parfaitement son office et accompagne votre foulée sans accoups, quel que soit le terrain. Réception sur l’arrière ou l’avant pied, la sensation reste la même. Vous avalez les kilomètres en toute quiétude jusqu’au bout de la nuit. On aurait pu croire que la liberté laissée au pied perturbe un peu le fameux amorti au bout d’un moment. Il n’en est rien !

Dynamisme – 2,5/5
Ah, nous y voilà ! Evidemment, pas facile de miser gros sur l’aspect confort/amorti sans craindre de souffrir d’une pointe de dynamisme. C’est le cas avec la Gycerin 15. La chaussure est pleine de bonne volonté mais son accueil vous laisse un peu enfoncé dans le canapé du salon plutôt que de vous emmener dans la salle de jeu. Une image bien sûr. On cruise mais on a du mal à accélérer ou en tous à ressentir les bienfaits d’une augmentation de rythme. Le poids assez élevé de la chaussure contribue à cet effet. Pour faire du fractionné ou de la perf sur de courtes distances, il y a mieux.

Stabilité/maintien – 4/5
Pas grand chose à dire, ça fonctionne bien. La liberté du pied une fois encore ne contrarie pas l’effet de maintien et ne perturbe pas la stabilité de la chaussure sur des reprises d’appuis parfois aléatoires. En clair, la Glycerin tient le parquet et vous vous sentez bien en phase avec la chaussure.

Verdict – 4/5
Désigner comme une chaussure qui s’adapte à votre pied et vous donne la sensation d’avoir été réalisée sur mesure, la Glycerin remplit parfaitement son rôle. Ses gros points forts tiennent dans le confort et l’amorti. Voilà une chaussure idéale pour aligner les bornes, abattre des sorties longues quel que soit votre poids de forme, et bien sûr ajouter des marathon à votre prestigieux palmarès. Objectif atteint Mr Brooks. Tarif dans la norme de ce type de modèle. Ca veut dire élevé !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.


*